Déclaration de Genève

Adoptée par la deuxième Assemblée générale de l’Association Médicale Mondiale à Genève (Suisse), Septembre 1948. Amendement du 20 juin 2006.

AU MOMENT D’ÊTRE ADMIS COMME MEMBRE DE LA PROFESSION MÉDICALE:

JE PRENDS L’ENGAGEMENT SOLENNEL de consacrer ma vie au service de l’humanité;

JE TÉMOIGNERAI à mes maîtres le respect et la reconnaissance qui leur sont dus;

J’EXERCERAI ma profession avec conscience et dignité;

JE CONSIDÉRERAI la santé de mon patient comme mon premier souci;

JE RESPECTERAI les secrets qui me seront confiés, même après la mort du patient;

JE MAINTIENDRAI, dans toute la mesure de mes moyens, l’honneur et les nobles traditions de la profession médicale;

MES COLLÈGUES seront mes sœurs et mes frères;

JE NE PERMETTRAI PAS que des considérations d’âge, de maladie ou d’infirmité, de croyance, d’origine ethnique, de sexe, de nationalité, d’affiliation politique, de race, d’inclination sexuelle, de statut social ou tout autre critère s’interposent entre mon devoir et mon patient;

JE GARDERAI le respect absolu de la vie humaine;

JE N’UTILISERAI PAS mes connaissances médicales pour enfreindre les droits de l’homme et les libertés civiques, même sous la menace;

JE FAIS CES PROMESSES solennellement, librement et sur l’honneur.

Chaque nouveau membre de l’Association des Médecins de Genève s’engage solennellement, devant l’Assemblée générale qui le reçoit, à respecter cette déclaration.