En médecine, le «less is more» doit devenir la norme

 

L’évidence est souvent définie comme le contraire des croyances. Seulement, en médecine, il a fallu réaffirmer la notion d’une médecine dite plus «intelligente» car moins dispensatrice en traitements et examens effectués. Le principe de ne faire que ce qui est utile semble une évidence. Pourtant, ce phénomène n’a que quelques années et nous vient tout droit du continent nord-américain. Faire moins pour soigner mieux, telle est la base de la réflexion mise au bénéfice du patient.

Pourquoi c’est nécessaire. L’habitude prise pendant de nombreuses années à faire «tout» pour le patient en multipliant les examens et les traitements est un temps totalement révolu. Les coûts de la santé ayant explosé dans de nombreux pays et la charge financière pour les assurés étant difficilement supportable, les pistes pour poursuivre la haute qualité des soins sans porter préjudice au malade se sont développées. smarter medicine est la plus aboutie car la plus simple à mettre en place, si l’on part du principe du maintien d’une haute qualité de formation médicale et chirurgicale et que les incitatifs économiques des prestataires de soins sont étroitement suivis et analysés.

(suite…)

De belles fêtes (éditorial de La Lettre de l’AMGe de décembre 2019)

Les fêtes de fin d’année approchent et avec elles des perspectives de joie et de bonheur. C’est aussi le moment de remercier l’ensemble des médecins et tous les professionnels de la santé qui œuvrent à longueur d’année à la haute qualité de prise en charge que nous fournissons à la population. On l’oublie souvent, mais la Suisse reste première au Lire la suite ...

Le corps médical crée la transparence

FMH, Editorial par Christoph Bosshard (Bulletin des médecins suisses, 13.11.2019)

C’est presque une habitude qui revient chaque année, comme la déclaration d’impôts. Et pourtant, le relevé MAS de l’Office fédéral de la statistique (OFS) a une histoire qui mérite d’être racontée. Il montre qu’une collaboration constructive entre la Confédération et la FMH est non seulement possible mais qu’elle peut Lire la suite ...

Nouveau guide pour les professionnels de la santé

Formation en médecine personnalisée, par Valérie Clerc (Bulletin des médecins suisses, 13.11.2019)

Le questionnement sur l’avenir du système de santé et les défis posés par la médecine personnalisée font partie des thèmes en vogue dans les milieux médiatiques, académiques et politiques. En tant qu’actrice du domaine, l’Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM) n’échappe pas à cette tendance. Convaincue que Lire la suite ...

Resserrer les rangs (éditorial de La Lettre de l’AMGe de novembre 2019)

Trop souvent encore, les prises de position du corps médical à l’encontre d’une modification légale ou règlementaire sont perçues comme une volonté de défendre le «pré carré» des médecins et, accessoirement, leurs revenus.

Pareille façon de présenter les choses est une offense aux milliers de médecins qui, quotidiennement, œuvrent, avec compétence et dévouement, dans l’intérêt principal, sinon unique, de leurs Lire la suite ...

Lorsque les absolus se réunissent

Espace de ressourcement des HUG: un projet Bertrand Levrat et Jérémy Dunon

Quatre lieux en un, une frontière unique, entre islam, judaïsme, christianisme, et tout simplement, humanisme. Mais encore, voyons-nous se dessiner dans cet endroit mystique, un horizon sans limites, dans lequel, souffrance et liberté, bâtissent notre paysage intérieur. Mettons une dernière main spirituelle contre le prosélytisme, le racisme et Lire la suite ...

Votez (éditorial de La Lettre de l’AMGe d’octobre 2019)

A l’heure où les cantons et les assureurs se déchirent dans une guerre de pouvoir autour du financement uniforme des soins, où le Parlement fédéral tente de régler l’admission des fournisseurs de prestations, où les hausses des primes subissent une accalmie mais restent peu transparentes, où le Conseil fédéral délègue le rationnement des soins aux médecins et où les libertés Lire la suite ...

Santé en Suisse, qui veut gagner des millions

L’émission de Temps Présent du 26 septembre 2019



15% de leur budget, c’est désormais ce que les Suisses consacrent à leur santé et c’est énorme. La hausse des primes, légère cette année, reprendra dès 2021 inexorablement. Est-ce vraiment une fatalité? Notre système est devenu le plus inégalitaire d’Europe pour les citoyens mais il l’est aussi pour les médecins: la Lire la suite ...

Solidaires (Edito de La Lettre de l’AMGe de septembre 2019)

Nouvellement élu à la tête de l’AMGe, j’avais choisi, en janvier 2014, comme titre de mon premier éditorial en tant que président: «Ensemble, plus forts». Des années après, je mesure combien cette maxime est de plus en plus vitale dans nos combats communs.

Valeur du point tarifaire sur Genève

Attaquée par les faîtières des assurances (Santésuisse et HSK) qui Lire la suite ...

Psychothérapies effectuées par des psychologues-psychothérapeutes: une prise de position du Groupe des Psychiatres-Psychothérapeutes Genevois

Le Conseil fédéral propose de modifier l’Ordonnance sur l’assurance-maladie (OaMal) en vue de conférer à tous les médecins de premier recours, et non seulement aux psychiatres-psychothérapeutes, la possibilité de prescrire des psychothérapies effectuées par des psychologues-psychothérapeutes.

Le système actuel garantit non seulement une qualité des soins pour les patients, mais également un contrôle-qualité qui permet d’éviter que des soins prodigués Lire la suite ...

Neuf mesures pour freiner la hausse des coûts de la santé: interview de Michel Matter, président de l’AMGe et vice-président de la FMH

Sur La Matinale de RTS La Première, vendredi 22 août 2019 à 7h30 (durée: 7 minutes)

Ecouter ci-dessous

Lire la suite ...

Voir toutes les actualités