Engorgés, CHUV, hôpitaux de zone, EMS affichent Complet

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.


Vendredi,
16.01.2009

PAS DE PLACE – Depuis une dizaine de jours, le réseau sanitaire vaudois est en manque quotidien de lits.

(suite…)

Mortalité maternelle et néonatale : la grande inégalité

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.


Vendredi, 16 janvier 2009

Dans beaucoup de pays, avoir un enfant demeure une aventure périlleuse : selon le rapport annuel de l’Unicef, plus d’un demi-million de femmes meurent tous les ans, dans le monde, à la suite d’une grossesse ou d’un accouchement difficile. "Alors que le nombre de décès d’enfants de moins de 5 ans a fléchi depuis 1990, la mortalité maternelle reste un problème obstinément insoluble", regrette le document rendu public par le Fonds des Nations unies pour l’enfance, jeudi 15 janvier.

(suite…)

“Une maladie tellement rare que les pédiatres en ignoraient le nom”

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.


Vendredi, 16 janvier 2009

Voici les principaux extraits du jugement de relaxe générale rendu mercredi 14 janvier à Paris dans le dossier de l’hormone de croissance contaminée.

(suite…)

Thomas Cassuto : “la justice pénale sert à marquer la réprobation du corps social”

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.


Vendredi, 16 janvier 2009

Juge d’instruction au tribunal de grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine), Thomas Cassuto, est l’auteur, notamment, de La Santé publique en procès (Presses universitaires de France, 240 p., 21 €).

(suite…)

Hormone : la justice confirme les limites de la responsabilité des décideurs de santé

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.


Vendredi, 16 janvier 2009

La souffrance n’est pas la source du droit pénal. La source du droit pénal, c’est la loi, c’est le code pénal", rappelait Me Benoît Chabert, l’un des avocats de la défense au procès de l’hormone de croissance, après l’annonce, mercredi 14 janvier, du jugement de relaxe prononcé par le tribunal correctionnel de Paris.

(suite…)