< | >

Le secret «prescrit» par Des médecins

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

 
Mardi,
03.02.2009

Santé – De plus en plus de Romands font appel à des guérisseurs. Souvent avec la bénédiction des médecins.

Soigner des brûlures à distance par une simple formule. . . Ça paraît digne d’un film de sorcellerie. Pourtant, souvent, ça fonctionne! De fait, de nombreux Romands font appel à ces faiseurs de secret en cas d’accidents ou de maladies. Quant à l’intérêt du public pour ces techniques, il n’est plus à démontrer. Il n’y a qu’à voir le succès du récent livre* que l’ethnologue Magali Jenny a consacré aux guérisseurs et qui caracole en tête des ventes depuis trois mois. Mais les médecins, que pensent-ils de ces guérisseurs?
Etonnamment, certains sont très ouverts. A l’instar du Dr Clare Guillemin, chef du service de radio-oncologie à la Clinique de La Source à Lausanne: «Je reste un médecin classique qui travaille sur les faits et utilise un savoir pur et dur, dit-elle. Mais je dis à mes patients: pourquoi ne pas essayer autre chose? Si je sens que ces techniques peuvent leur être utiles, je les leur propose. En cas de refus, je n’insiste pas. »

Une pratique complémentaire
A Colombier (NE), Nathalie Calame, médecin de famille, confie également: «Dans le village, je fais parfois appel à une dame qui pratique le secret pour les brûlures et les verrues. » Et de renchérir: «A mon avis, la plupart des maladies peuvent être aidées par ce genre de pratique. »
D’ailleurs, dans de nombreux services d’urgence, on trouve des listes de guérisseurs que l’on peut appeler en cas d’hémorragies ou de brûlures. Ce qui ne surprend pas Jacques de Haller, président de la Fédération des médecins suisses: «Les hôpitaux pratiquent une médecine de premier recours, dans des conditions de grande détresse et d’incertitude et n’ont donc pas réponse à tout. Si une solution existe – et manifestement il y a des gens que les guérisseurs aident –, il serait idiot de ne pas y recourir. »

On n’explique pas tout
Mais comment les blouses blanches, tout auréolées de leur esprit cartésien, expliquent-elles ces résultats? Certaines parlent d’effet placebo, d’autres admettent qu’on n’explique pas tout. En médecine, constate Mette Berger, responsable du service des grands brûlés du CHUV, il y a peu d’éléments tout à fait exacts et il faut savoir l’accepter: «Il y a une part de spiritualité qui nous échappe. Il faut savoir faire la part des choses tout en restant ouvert à ces pratiques. »
D’ailleurs, quand on observe des médecins face à leur maladie, on constate souvent que l’irrationnel n’est pas loin. C’est ce qui ressort, notamment, d’une étude menée auprès de 50 oncologues atteints d’un cancer. Il est apparu que quarante-neuf croyaient à l’utilité des efforts de guérison naturelle. «Le raisonnement rationnel et scientifique cesse dès que nous sommes personnellement confrontés à un diagnostic catastrophique», constate le Pr  Rolf Streuli à Berne.
Irrationnel, certes. Toutefois, le Dr Clare Guillemin avance une analyse: «Dire le secret permet de se connecter sur un réseau électromagnétique bénéfique, une sorte d’inconscient collectif que nos aînés connaissaient bien. Ce phénomène modifie chacun d’entre nous au niveau chimique. Nous avons toutes ces capacités énergétiques en nous. » Reste que le secret ne remplace en aucun cas la médecine traditionnelle, Mais il peut lui être complémentaire.

* «Guérisseurs, rebouteux et faiseursde secret en Suisse romande»de Magali Jenny, Editions Favre

Les dessous du secret
Le secret, c’est quoi? C’est une formule souvent religieuse – mais qui peut être aussi païenne – qui a le pouvoir de soigner à distance.

Qui le détient? Le secret est transmis oralement. Cela se fait généralement en faveur d’une personne unique, plus jeune, et digne de confiance. Des listes de noms sont à disposition dans de nombreux services d’urgence ainsi que dans l’ouvrage de Magali Jenny.

Comment en bénéficier? Il suffit de contacter par téléphone le faiseur de secret.

Ça guérit quoi? Il existe des secrets pour presque toutes les pathologies bénignes. Les plus répandus sont ceux contre les brûlures et les hémorragies. Mais ils peuvent aussi agir contre les verrues, les entorses, l’eczéma, les maux de dents, les kystes, la constipation ou encore les troubles du sommeil.

Comment ça marche? C’est le grand mystère. On parle souvent d’effet placebo. Toutefois, le secret fonctionne également sur les bébés et des animaux qui ne sont pas capables d’autosuggestion. Ainsi, après avoir appelé le faiseur de secret, on voit souvent des petits arrêter de pleurer ou ne présenter aucune trace de cicatrice suite à une brûlure.

Ça fonctionne toujours? Evidemment pas. Que ce soit chez le médecin ou chez le guérisseur, la guérison n’a pas toujours lieu.

Combien ça coûte? En principe, le secret n’est jamais payant. Mais quand des bénéficiaires insistent pour donner quelque chose, certains guérisseurs proposent de faire un don en faveur d’œuvres de bienfaisance.

< Retour à la liste