< | >

Primes maladie: et les aînés?

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Tribune de Genève, tdg.ch
Mardi, 11 octobre 2011

Lettre du jour

La Plaine, 5 octobre.  Notre ministre de la Santé se félicite d’une hausse relativement modérée des primes maladie pour l’an prochain. Mais il oublie de mentionner les nombreux médicaments, appareils, etc., hors liste, qui ne sont plus remboursés, et ceux qui le sont beaucoup moins.

On s’attaque notamment aux plus âgés, et plus modestes de surcroît, en ne remboursant plus les lunettes, dans une moindre mesure les appareils auditifs et le matériel protégeant de l’incontinence (très onéreux), sujet tabou mais problème largement répandu. Didier Burkhalter use et abuse de son droit de décision, et semble bien peu enclin au compromis! En mai dernier, les médias ont relaté le scandale concernant le Lucentis, médicament utilisé pour soigner la dégénérescence maculaire, pathologie fortement invalidante et de plus en plus répandue chez les personnes âgées. Il existe un autre médicament, l’Avastin, 20 fois moins cher, mais les pharmas refusent de le faire homologuer.

D’après Le Matin du 9 mai dernier, les ophtalmologues essaient de se battre pour faire adopter l’Avastin. Que je sache, Didier Burkhalter ne s’est pas manifesté pour soutenir leur combat!

Marie-Jeanne Gobat Riehling

< Retour à la liste