< | >

Une journée pour mieux comprendre le diabète

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Tribune de Genève, tdg.ch
Mardi, 15 novembre 2011

Aujourd’hui, la Faculté de médecine de l’UNIGE ouvre ses laboratoires et invite le public à rencontrer ses chercheurs  

Dans la population, 5% d’hommes et 4% de femmes souffrent de diabète. A Genève, cela représente entre 18 000 et 20 000 personnes. Mais cette maladie chronique, qui touche un obèse sur deux sur une période de dix ans, n’est pas seulement une affaire de chiffres. Que se passe-t-il dans le pancréas d’une personne obèse? Qu’est-ce qui la prédispose à avoir le diabète? Comment la cellule à insuline fonctionne-t-elle?
Autant de questions et bien davantage auxquelles tentera de répondre la Faculté de médecine de l’Université de Genève. A l’occasion de la Journée mondiale du diabète, elle ouvre ses laboratoires pour expliquer au grand public cette maladie qui progresse avec l’épidémie d’obésité. A travers des stands, les visiteurs pourront rencontrer des chercheurs et mieux comprendre comment tant nos habitudes de vie que des mécanismes biologiques favorisent le diabète.
Le parcours est totalement libre et permet d’aborder le b.a.-ba du diabète aussi bien que de découvrir les dernières recherches en cours. Sans oublier les pistes génétiques, la transplantation cellulaire ou les cellules souches.  
Portes ouvertes aujourd’hui de 9 h 30 à 18 h, Centre médical universitaire (9, avenue de Champel), www.diabete.unige.ch 











< Retour à la liste