< | >

Une journée pour débattre de l’autisme

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Tribune de Genève, tdg.ch
Vendredi, 25 novembre 2011

Les institutions publiques se réunissent pour rencontrer la population  

Les projections sont inquiétantes. Selon une récente étude effectuée aux Etats-Unis auprès d’une large population d’enfants, un gosse sur 110 évoluerait dans le cadre des troubles du spectre autistique (repli sur soi-même allant parfois jusqu’à ne plus avoir de contact avec le monde extérieur). Pour le canton de Genève seulement, cela représenterait plus de 4000 familles directement touchées par cette problématique. Les institutions publiques sont-elles capables d’y répondre et comment?
Pour la première fois, l’association Autisme Genève réunit les responsables des entités publiques genevoises s’occupant de personnes souffrant d’autisme. Intitulée «Autisme, de l’enfance à l’âge adulte: que propose Genève?» la journée d’information et de débat a lieu demain à Uni Mail (auditoire R080). Chaque organisme aura l’occasion d’exposer ses positions théoriques et de décrire concrètement le type d’intervention qu’il propose. Il est d’autant plus urgent d’aborder la question qu’«on constate à Genève la persistance de débats théoriques dépassés et un manque de cohérence au niveau des prises en charge», avance Autisme Genève. «Nous savons pourtant que toute personne autiste, quel que soit son âge ou son degré de sévérité, peut évoluer favorablement à condition que l’encadrement dont elle dispose soit adapté à ses difficultés et à ses potentialités. Il est temps de dire de façon claire et pragmatique qui fait quoi, où et comment à Genève», résume la présidente Marie-Jeanne Accietto.
Seront présents le Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (SPEA), l’association Astural – Service éducatif itinérant (SEI), l’Office médico-pédagogique (OMP), la Fondation Ensemble (FE), la fondation Aigues-Vertes, les Etablissements publics pour l’intégration (EPI) et l’Unité de psychiatrie du développement mental (UPDM). Le conseiller d’Etat Pierre Maudet ouvrira la journée.
De 9 h à 17 h 30, 25 francs, informations et inscription sur www.autisme-ge.ch
Anne-Muriel BROUET

< Retour à la liste