< | >

“Le secret médical, en péril”

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Blog Bioéthique, Samia Hurst
Vendredi, 18 janvier

Un très bon reportage, hier sur Temps Présent. Si vous l’avez manqué, allez le voir. On y parle de secret professionnel.

Une valeur importante, inscrite dans le Code pénalUn des fondements, aussi, de la confiance nécessaire à l’exercice de la médecineJe vous le disais il y a quelques temps:

“Nos patients se confient. Sans cela, d’ailleurs, comment les soigner ? La médecine est une pratique qui requiert que soient mis entre ses mains nos corps, nos informations les plus intimes, et finalement notre sort. Jamais vraiment aveugle, la confiance n’est donc pas vide non plus. On a confiance que ; que la personne à laquelle on se confie se comporte d’une certaine façon. Qu’elle m’aide, et surtout qu’elle ne me fasse aucun mal.”

Les informations que l’on donne à son médecin, à ses soignants, on les donne aussi à ce prix. (lire la suite sur le blog Bioéthique)

< Retour à la liste