L’Afrique de l’Ouest meurtrie par l’une des plus graves épidémies d’Ebola

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

 Jeudi, 10 avril 2014

Au moins une centaine de victimes auraient succombé après avoir contracté  ce virus, contre lequel il n’existe aucun médicament  

(suite…)