< | >

Bientôt le ponstan sans ordonnance ?

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Mardi, 29 avril 2014

Les pharmaciens devraient pouvoir délivrer plus facilement des médicaments sans prescription médicale.  

Votre pharmacien pourra-t-il bientôt vous remettre une boîte de Ponstan sans que vous ayez à lui présenter l’ordonnance d’un médecin? Si la révision de la loi sur les produits thérapeutiques arrive à son terme au Parlement, cette solution pourrait bien se réaliser. La semaine prochaine, lors d’une session spéciale, le Conseil national se penchera sur ce projet, qui doit chambouler les catégories actuelles de médicaments.

Favoriser l’automédication

Cette révision a été engagée dans le but de rendre plus accessibles certains traitements, d’étendre la palette des médicaments vendus en droguerie et de favoriser ainsi l’automédication. Un bon nombre de médicaments, classés aujourd’hui en catégorie C et vendus en pharmacie, devraient rejoindre la catégorie D. Ce qui signifie que les droguistes pourraient délivrer quasi l’ensemble des médicaments non soumis à ordonnance.
Mais certains médicaments de la catégorie C resteraient l’exclusivité des pharmacies «pour des raisons de sécurité», selon le message du Conseil fédéral. Qui précise que ces médicaments pourront être «délivrés par le pharmacien sans prescription préalable du médecin». Comme la «pilule du lendemain» (ce qui est déjà le cas aujourd’hui), les médicaments qui ont des interactions avec d’autres médicaments, ou les médicaments qui demandent des connaissances particulières en pharmacologie (contre le rhume par exemple).
Les pharmaciens pourraient aussi délivrer «tous les somnifères et tranquillisants contenant des principes actifs synthétiques, ou des médicaments avec risque d’abus». Mais, pour le président de la Société vaudoise de pharmacie, Pierre-Alain Rey, cela ne concernerait qu’une certaine catégorie de somnifères actuellement dans la catégorie C: «Ce sont des produits comme le Sanalepsi ou le Benocten. Les produits à base de benzodiazépine ne vont pas changer de catégorie. Ils vont rester dans la B, soumise à prescription.» Par contre, le Ponstan, qui n’est pas un tranquillisant mais un anti-inflammatoire, devrait sortir de cette catégorie B.
Pour le président de PharmaGenève, Jean-Luc Forni, il n’est pas question d’être moins regardant avec ces psychotropes: «Quand on parle de tranquillisants, cela reste l’apanage du médecin.» Selon lui, «cette révision implique surtout davantage le pharmacien sur le plan médical. On a déjà commencé avec le projet pilote Netcare, qui permet de soigner, par exemple, la cystite, la conjonctivite ou les mycoses, et de prescrire certains médicaments avec une validation par la télémédecine avec Medgate.» Quelque 200 pharmacies de Suisse ont rejoint ce programme en 2012.
Pour le secrétaire de PharmaSuisse, Marcel Mesnil, «ce qui va changer est que le pharmacien pourra remettre certains médicaments sans ordonnance médicale, à condition qu’il les remette directement au client et qu’il documente cette vente. C’est une augmentation de ses responsabilités. N’oublions pas que pharmacien est une profession médicale universitaire et, au moment où l’on parle de pénurie de médecins, il faut ouvrir le débat sur la répartition des tâches.»
Le conseiller national Guy Parmelin (UDC/VD), président de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique, observe que c’est dans cet esprit que la commission a affiné le texte présenté aux Chambres: «Mais, en Suisse alémanique, cela commence à s’agiter. Certains médecins pensent qu’on leur enlève des compétences pour en donner plus aux pharmaciens. Nous pensons qu’il faut utiliser au mieux celles des uns et des autres pour être le plus efficace et plus économique, et surtout dans l’intérêt des patients.»
C’est une petite révolution qui ne se fera pas sans douleur chez certains médecins. Mais pouvoir se procurer une boîte de Ponstan sans passer par la case médecin soulagera des douleurs bien plus tenaces.
eric.felley@lematin.ch
ÉRIC FELLEY

< Retour à la liste