< | >

Isabel Rochat va présider l’Association Alzheimer

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Mardi, 29 avril 2014

L’ancienne conseillère d’Etat PLR veut s’engager au service de «cette maladie du temps présent»  
Cinq mois après avoir été éjectée du Conseil d’Etat, la voilà de retour aux affaires! Isabel Rochat est, depuis hier soir, la nouvelle présidente de l’Association Alzheimer Genève. L’ex-magistrate a été élue lors de l’assemblée générale de cette structure, créée en 1988 pour défendre les intérêts des malades et de leurs familles.
«Le rôle du politique, c’est d’être au plus proche des préoccupations de l’ensemble de la population; la participation dans des associations en faveur des souffrants et des démunis en est le prolongement», explique Isabel Rochat, au moment de succéder à Jaques Krebs à la tête de cette association. Et elle ne manquera pas d’activité, la nouvelle présidente, alors qu’on recense 6300 personnes atteintes de l’alzheimer ou d’une autre forme de démence à Genève… et qu’on en prévoit 20 000 en 2050!
Il est grand temps d’anticiper; Isabel Rochat ambitionne ainsi d’inscrire cette maladie comme priorité sociosanitaire dans la politique cantonale. «Je souhaite aussi collaborer avec la Plate-forme des associations d’aînés pour qu’on adopte une loi-cadre en faveur de la personne âgée», ajoute-t-elle. L’ex-magistrate PLR connaît bien ces problématiques: elle a, elle-même, accompagné des personnes atteintes de l’alzheimer et siégé pendant quatre ans au conseil d’administration des HUG, en charge de la gériatrie et de la réhabilitation.
Enfin, Isabel Rochat a également géré le domaine des EMS, alors qu’elle était aux commandes du Département de la solidarité et de l’emploi. 
Laurence Bézaguet

 

 

 

 

 

 

< Retour à la liste