Les jeudis de la Vaudoise

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Fatigue – burn-out – droit du travail
Jeudi 17 septembre 2015 de 8 h 30 à 12 h 15

Présentation et inscription

Lieu : auditoire César-Roux puis en salles de séminaire, CHUV, Lausanne

Déménagements de UDMPR, de l’UIMPV et de la CTG des HUG

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

L’unité des dépendances (UDMPR) a déménagé au boulevard de la Cluse 75,
1er étage
.
Les consultations (médicales, infirmières, psychologiques et sociales) en lien avec le tabac, l’alcool et les autres substances ont lieu dans ces nouveaux locaux. A votre arrivée devant le bâtiment, prière de sonner à l’interphone de l’UMPR pour l’ouverture de la porte.
Contact : 022 372 95 37, du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 16 h 30, Christiane.roeder@hcuge.ch

L’unité interdisciplinaire de médecine et de prévention des violences (UIMPV) et la consultation pour victimes de torture et de guerre (CTG) ont déménagé au boulevard de la Cluse 75, 2ème étage.
Les consultations (médicales, infirmières, psychologiques) ont lieu dans ces nouveaux locaux. A votre arrivée devant le bâtiment, prière de sonner à l’interphone de l’UIMPV pour l’ouverture de la porte. Téléphone et fax inchangés.
Contact : 022 372 96 41, Uimpv.violences@hcuge.ch

Les primes vont faire encore plus mal

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Jeudi, 16 juillet 2015

ASSURANCE-MALADIE Après l’embellie des années 2012-2014, le mécanisme est reparti à la hausse: 4% d’augmentation sont prévus l’an prochain.

(suite…)

J’ai frôlé la mort ou l’amputation

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Jeudi, 16 juillet 2015

AU SECOURS ! Un Valaisan, souffrant de douleurs aiguës au dos et dans une jambe, n’a pas été pris au sérieux par le 144 et la Centrale des médecins. Alors que l’urgence était totale.

(suite…)