< | >

Attention, des escrocs présumés se font passer pour le fisc genevois

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

L’article ci-dessous est paru dans la newsletter de la FER (Fédération des Entreprises Romandes) du 21 août 2015

Si vous recevez un courriel semblant émaner du fisc genevois et vous demandant des informations sensibles, méfiance! Des escrocs présumés ont en effet recours à cette méthode.
Ils commencent par téléphoner à l’entreprise, en se présentant comme un collaborateur du fisc (souvent sous le pseudonyme de M. Muller ou Mme Vogel). Ils l’avertissent qu’un courriel va être envoyé. Celui-ci arrive peu après, avec l’écusson officiel du canton et une adresse d’expédition du type vogel.impots[at]ge.ch, impots[at]ge.ch ou jmuller.ac[at]ge.ch. Un formulaire est joint et l’entreprise est priée de fournir divers renseignements. Elle doit notamment joindre sa dernière facture de loyer. Et si l’entreprise ne répond pas, les escrocs la relancent par téléphone. Ces sollicitations ne proviennent pas de l’administration fiscale. Elles émanent de personnes inconnues, cherchant à récolter des informations sensibles. A ce stade, l’entreprise ne subit aucun dommage, mais les informations récoltées pourraient servir ultérieurement à des tentatives d’escroquerie. Il convient donc d’être vigilant et, en cas de doute, de contacter l’administration fiscale cantonale au 022 327 56 62.