Infection à virus Zika

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Le Service du médecin cantonal prie tous les médecins de premier recours de prendre connaissance de la note d’information (à télécharger) qu’il diffuse concernant le virus Zika, désormais soumis à déclaration obligatoire.

Voir aussi les informations de l’Office fédéral de la santé publique.

“Présentation d’une unité d’accueil et de soins pour les sourds en France”

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Conférence animée par le Dr Benoît Mongourdin (entendant) et Joëlle Blanchard, médiatrice (sourde), du CHU de Grenoble
Mercredi 23 mars 2016 de 18h15 à 20h15

Lieu: Centre Médical Universitaire de Genève (Rue Michel-Servet 1), au 2ème étage (suivre les panneaux dans le bâtiment pour trouver la salle)
Complément d’information: Projet MedSigne de l’AEMG

Une initiative rallume la guerre des hôpitaux

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Jeudi, 17 mars 2016

Alors que le Conseil d’Etat s’apprête à présenter son plan, un groupe veut sauver le site de  La Chaux-de-Fonds

(suite…)

Deux cas de rougeole sont survenus ces deux dernières semaines chez des adultes du canton de Genève

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Une communication du Service du médecin cantonal

Après un an sans rougeole dans le canton, deux nouveaux cas confirmés ont été déclarés au service du médecin cantonal (SMC). Il s’agit de deux adultes de  22 et 51 ans, non vaccinés ; ils ont développé des symptômes à quelques jours d’intervalle (éruption le 6 et le 11 mars respectivement) ; l’exposition n’a pas été identifiée, une source commune ne pouvant être exclue.

De nombreux contacts ont été identifiés, en collaboration avec les médecins traitants, pour protéger les personnes à risque et éviter l’éclosion d’une nouvelle épidémie.

Les médecins sont rendus attentifs au fait que d’autres cas risquent fort de survenir. Avec la baisse de l’incidence de la rougeole, le diagnostic clinique est difficile. Durant la phase prodromale, la confusion avec la grippe est possible. La méthode diagnostique de choix est la mise en évidence par PCR de l’ARN du virus de la rougeole, dans un échantillon de liquide oral ou un frottis de gorge.

Nous rappelons l’importance de déclarer au SMC toute suspicion de rougeole le plus rapidement possible, mais au plus tard dans les 24 heures, par fax au 022 546 98 16 ou par téléphone au 022 546 50 00 et, en dehors des heures d’ouverture des bureaux, via le 144 – urgence santé, afin de pouvoir mettre en place les mesures de contrôle.

Les formulaires de déclarations peuvent être téléchargés ici.