< | >

Dépôt de l’initiative «Garantir le secret médical pour tous protège mieux la société»

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

L’Association des Médecins du canton de Genève (AMG) a déposé ce jour son initiative cantonale législative formulée Garantir le secret médical pour tous protège mieux la société, munie de 11’530 signatures. Le nombre requis par la loi est de 7524 signatures.

Pour mémoire, le Grand Conseil a voté le 4 février 2016, par 47 voix contre 45, une loi qui vise un objectif juste, soutenu par l’AMG: renforcer la coopération entre les différents acteurs intervenant en milieu carcéral. Malheureusement, cette loi porte gravement atteinte

au secret professionnel des médecins protégé par le Code pénal suisse et aboutit à un risque accru pour la société. Pareille réglementation va à l’encontre de son but déclaré de sécurité publique. Tout en respectant la structure et l’essentiel du texte de la loi votée, l’initiative de l’AMG préserve le secret médical: cette garantie protège mieux la société.

L’AMG exprime sa vive reconnaissance à tous ceux qui ont contribué à l’aboutissement de son initiative: les médecins et les autres professionnels de la santé comme les psychologues de l’Association genevoise des psychologues (AGPsy), les physiothérapeutes de PhysioGenève, les pharmaciens de l’Association des pharmaciens indépendants de Genève; les juristes de l’Ordre des avocats de Genève et de l’Association des juristes progressistes; des députés de tous les partis politiques représentés au Grand Conseil; et, bien sûr, toutes les citoyennes et les citoyens qui se sont engagés en signant l’initiative.

L’AMG est convaincue que le Grand Conseil saura trouver une majorité pour accepter son initiative. Le renforcement de la coopération entre les différents intervenants en milieu carcéral doit impérativement se faire dans le respect du secret professionnel tel que le prévoit le Code pénal suisse, seul garant d’une sécurité accrue. Sur cette base, l’AMG est prête à y contribuer activement.