< | >

La Semaine du cerveau s’intéresse à sa construction

Lundi, 12 mars 2018

Cinq soirées de conférences publiques et gratuites sont proposées cette semaine à Genève

Comment le cerveau se construit-il? Quelle est la part de la génétique et celle de l’environnement dans son développement? Et comment les émotions, la cognition et le langage apparaissent-ils? La 21e édition de la Semaine du cerveau, organisée par le «Neurocenter» de l’Université de Genève, tentera de répondre à ces différentes questions du 12 au 16 mars. Chaque soir, à 19 h, le public pourra assister à des conférences gratuites à Uni Dufour.
Les premiers instants du cerveau seront explorés lundi. Denis Jabaudon expliquera comment les neurones s’assemblent et se reconnaissent pour former les circuits qui contrôlent nos pensées, nos actes et nos sentiments. Il évoquera également le rôle des gènes et de l’environnement. Dans un deuxième temps, Joël Fluss montrera que certaines anomalies génétiques peuvent entraver le développement cérébral, mais aussi comment, chez les jeunes enfants, le cerveau peut compenser les lésions cérébrales et rendre les séquelles à peine visibles.
Mardi, la conférence animée par Alexandre Dayer et Ariane Giacobino étudiera le rôle de l’héritage génétique dans le fonctionnement du cerveau et la manière dont les expériences et l’environnement peuvent influencer la manière dont les gènes s’expriment. Il sera notamment expliqué que le stress et l’alimentation peuvent influencer le risque de développer des maladies, même des années plus tard.
Que se passe-t-il dans la tête des jeunes enfants dans leurs premières années de vie? Edouard Gentaz tentera d’y répondre mercredi, tout en donnant des pistes pour aider les enfants à s’épanouir. Petra Huppi parlera ensuite du développement cérébral des grands prématurés, plus exposés à présenter des difficultés cognitives et émotionnelles.
Lors de la soirée de jeudi, Pascal Zeniger présentera les mécanismes qui permettent à l’enfant d’acquérir les bases du langage dès l’âge d’un an. Narly Golestani parlera, quant à elle, du bilinguisme en expliquant pourquoi l’enfant a plus de facilité à apprendre une langue étrangère qu’un adulte. Enfin, Hélène Delage abordera les retards précoces du langage et la manière dont ceux-ci peuvent être détectés et pris en charge.
La Semaine du cerveau se terminera vendredi avec une conférence dédiée à l’héritage de Jean Piaget. Marc Ratcliff abordera les relations entre le cerveau, le système cerveau et l’esprit chez Piaget. Pierre Barouillet évoquera la théorie du psychologue sur la genèse du nombre chez l’enfant.
Sophie Davaris

< Retour à la liste