< | >

E-Cigarette: les liquides aromatisés mauvais pour le cœur?

   Lundi 3 juin, 2019

Une étude américaine révèle que les liquides utilisés pour “vapoter” endommageraient les cellules qui protègent les vaisseaux sanguins.

Mardi dernier, alors que le nombre de vapoteurs croit régulièrement au détriment des fumeurs (3,8% des adultes de 18 à 75 ans selon les services de santé publique français), une étude menée aux Etats-Unis accuse les liquides utilisée dans les E-cigarettes d’être bien plus nocifs qu’on le pensait. Les chercheurs ont d’ailleurs publié les résultats dans le très sérieux Journal of Amercian College of Cariology, et qui ont été rapporté par nos confrères de «24 matins».

Vaisseaux sanguins mis en danger

Les effets de six liquides différents, destinés à être utilisés dans les E-cigarettes, ont été analysés (goût fruits, tabac, vanille, caramel beurre salé, cannelle et menthol), avec différents taux de nicotine, sur ce qu’on appelle des cellules endothéliales. Ces dernières sont principalement chargées de contenir le sang à l’intérieur des vaisseaux sanguins.
Les chercheurs ont alors obtenu des résultats inquiétants. Les liquides affichent des niveaux élevés de molécules impliquées dans la mort des cellules endothéliales. Selon l’étude, ces effets sont «étroitement liés à ceux qui sont observés durant le développement d’une maladie cardio-vasculaire».

Évitez les goûts cannelle et menthol

Les liquides aromatisés à la cannelle et au menthol semblent être les plus nocifs. Joseph Wu, auteur principal de cette étude et directeur de l’Institut cardiovasculaire de Stanford conclut en affirmant que «les cigarettes électroniques ne sont pas une alternative sûre à la cigarette».
Et il déplore : «Le public a cette idée en tête que les e-cigarettes ne sont pas dangereuses, Ce qui fait que beaucoup de jeunes commencent à fumer la e-cigarette». Tout en craignant pour leur santé à l’avenir.
En Suisse, L’Office fédérale de la sécurité alimentaire et des affaire vétérinaires estime qu’à l’état actuel des connaissances, «les cigarettes électroniques sont nettement moins nocives que les cigarettes». Il met néanmoins en garde et recommande la prudence: les effets à long terme sur la santé sont encore largement méconnus.

(Le Matin)

< Retour à la liste