Informations et recommandations cantonales destinées aux médecins concernant le COVID-19

Veuillez vous connecter pour accéder à ces informations

Page de connexion

Flèche haut
Réduire

< | >

De belles fêtes (éditorial de La Lettre de l’AMGe de décembre 2019)

Les fêtes de fin d’année approchent et avec elles des perspectives de joie et de bonheur. C’est aussi le moment de remercier l’ensemble des médecins et tous les professionnels de la santé qui œuvrent à longueur d’année à la haute qualité de prise en charge que nous fournissons à la population. On l’oublie souvent, mais la Suisse reste première au niveau international en terme d’accès aux soins. Cela pourrait être remis en question dès 2020 en cas d’acceptation par le Parlement du budget global proposé par le Conseil fédéral. Prôner le rationnement des soins en imposant une enveloppe budgétaire fermée pour réduire les coûts de la santé entraînera pour les plus faibles et les plus fragiles de la société des délais d’attente augmentés, des retards de diagnostics et une médecine à deux vitesses comme cela se voit dans les pays qui ont basé leur système de santé sur ce modèle.

Le passage de l’automne à l’hiver n’est pas seulement marqué par la tombée des feuilles mortes, mais aussi par l’annonce des budgets. Tout est dans les chiffres. Ceux-ci indiquent la direction à suivre, les ambitions, mais aussi les coupes affichées. Le budget reste un acte fort. Notre association, par l’intermédiaire de son trésorier, a présenté lors de son assemblée générale nos orientations futures. Une place plus importante, et nous pouvons nous en réjouir, a été laissée à la communication interne et externe de l’AMGe. Faire connaître notre travail, nos propositions pour améliorer les soins apportés à nos concitoyens mais aussi nos combats, est devenu essentiel. Etre présent dans le débat public, mais aussi dans les discussions politiques et dans les médias revêt de plus en plus une nécessité car les enjeux pour notre profession sont à un tournant.

Les dernières semaines ont été riches en dossiers dans lesquels notre association a un rôle clé. Délégation psychiatrique, planification hospitalière, valeur du point tarifaire cantonal, maisons de santé, vaccination,  équipements médico-techniques lourds, gestion des urgences, assurances complémentaires, pour ne citer que les principaux. Je tiens à remercier les Docteurs Monique Gauthey, Christophe Mégevand et Joachim Karsegard pour leur estimé travail au sein du Bureau du Conseil de l’AMGe ainsi que notre secrétaire général Monsieur Antonio Pizzoferrato pour son apport essentiel à la bonne marche de notre association et ses précieux conseils. Nos réunions hebdomadaires auront été constructives et enthousiasmantes.

L’année 2020 sera une année charnière tant sur le nouveau tarif médical TARDOC que sur les différents thèmes qui nous occupent actuellement. La santé, ses coûts, sa qualité, l’accès aux soins, le maintien à domicile, la bascule vers plus d’ambulatoire tant en médecine qu’en chirurgie ou encore l’interprofessionnalité et la coordination des soins, sont autant d’exemples de domaines en pleine mutation. L’efficience doit être optimalisée et le financement de notre système de la santé doit être revu rapidement.

Alors respirons quelque peu lors de cette fin d’année et d’avance je vous adresse, Chères collègues et Chers confrères, mes meilleurs vœux. L’AMGe poursuivra son activité palpitante dans la défense de nos intérêts mais aussi pour plus de transparence et de visibilité.

Michel Matter
Président de l’AMGe