Appelez votre médecin en cas de problème, il n’y a pas que le Covid.

Vos médecins sont toujours là pour vous.

Informations et recommandations cantonales destinées aux médecins concernant le COVID-19

Veuillez vous connecter pour accéder à ces informations

Page de connexion

Flèche haut
Réduire

COVID-19 : le terrain, le terrain et encore le terrain !

Comme un symbole en ce jour de rentrée parlementaire pour la session de printemps, les regards se tournent vers de grands panneaux rouges situés à l’entrée du Palais fédéral pour rappeler aux élus les règles élémentaires à suivre pour protéger les autres et soi-même contre l’infection virale. Et que dire de Migros qui annonce que les ravioli en boîte se vendent cinq fois plus ces derniers jours … Le coronavirus a envahi nos vies.

Depuis le 28 février, les évènements de plus de 1000 personnes sont interdits. Par cet acte fort, le Conseiller fédéral Alain Berset a montré sa capacité de prendre les mesures qui s’imposent. Il est capital d’avoir une communication constante, claire et de pouvoir compter sur une cellule de crise efficace.

Comme une évidence, notre association a rapidement, il y a déjà plusieurs semaines, proposé ces offices à la recherche de solutions pour une prise en charge optimale de la population genevoise. Dans une telle crise sanitaire, le travail en amont et les échanges quotidiens sont essentiels et tout ce qui peut être entrepris entre le Département et l’ensemble des partenaires doit être coordonné. L’AMGe n’a pas été intégrée à la Task force du Département de la santé, n’a reçu que deux informations écrites de la part du Service du médecin cantonal au cours des trois dernières semaines, alors même que nous avons à plusieurs reprises demandé qu’une communication pluri-hebdomadaire axée sur la pratique soit fournie à nos collègues, mais également à l’ensemble des acteurs du domaine de la santé qui sont en permanence sur le terrain. Nous sommes allés à la pèche aux informations en activant nos relais. Au-delà de nos propres rangs, ce sont tous les professionnels de la santé qui ont, pour leur travail de chaque jour, des interrogations justifiées. A la tête des médecins de Famille, le Dr Châtelain a interpelé le Département concernant la distribution de masques de protection pour le personnel exposé et pour l’ensemble des professionnels de la santé. Des questions simples et directes. Le terrain, la proximité avec les patients et leurs proches et la connaissance des urgences et du suivi à domicile doivent être intégrés dans toute gestion d’une crise sanitaire car c’est vers leurs médecins que les gens se tournent pour obtenir des conseils professionnels.

L’AMGe a demandé la création d’unités mobiles, équipées, souples et efficientes pour la prise en charge des citoyens possiblement infectés par le coronavirus. Tester rapidement, identifier, tracer et isoler les cas en allant directement au domicile lorsqu’il y a une suspicion, éviter les déplacements vers les grandes institutions dans un premier temps, est l’évidence scientifique. Nous apportons nos réflexions et notre connaissance du terrain pour éviter une propagation importante et incontrôlable de l’infection.

Cette épidémie ressemble à un jeu de dominos dont les premiers sont déjà tombés et dont on ne sait pas le nombre final. Imaginons un cas positif dans une école ou dans une grande entreprise. Quarantaine pour tous, pour certains, pour les parents, pour les enfants, les enseignants, les collègues de bureau, … ? La paralysie de certains secteurs pourrait avoir lieu, non seulement par le nombre de cas mais également par le nombre de personnes mises en quarantaine. La multiplication peut aller vite. L’économie est à genoux dans les zones les plus touchées. Nous avons besoin de toutes les ressources à disposition et de travailler toutes et tous ensemble, Département, HUG, cliniques, centres médicaux, professionnels de la santé sans oublier le travail de relais de l’information que représentent les secrétaires et assistantes médicales de chaque cabinet médical.

Quand tous les vecteurs vont dans la même direction, on avance mieux, pour le bien de chacune et de chacun. La vérité est que plus nous serons rapides, efficaces et efficients, plus le temps de crise sera court. La proximité et la mobilité des équipes sont des facteurs clés au service du dispositif sanitaire centré autour de l’action indispensable et de haute qualité des HUG.

Dr Michel Matter Président de l’AMGe