Signez et faites signer le référendum contre la loi qui veut limiter l’offre d’équipement médico-technique à Genève

Télécharger
le formulaire de récolte de signatures

A tous les membres de l’AMGe: urgent et important

Je me permets de faire appel à vous, dans un délai très bref, au sujet du projet de loi adopté par le Grand Conseil relatif aux équipements médico-techniques lourds.

La thématique dont il est question et les délais qui nous sont impartis nécessitent – si vous adhérez à l’analyse de l’AMGe – une intervention rapide et conséquente de notre association.

Comme vous le savez, les modifications proposées par le Grand Conseil à la Loi sur la santé visent à limiter l’offre d’équipements médico-techniques lourds sur l’ensemble du territoire cantonal. Sont notamment concernés par cette Loi : les IRM, scanners, installations de radiothérapie et autres robots de chirurgie.

Concrètement, le Projet de Loi n° 12425 subordonne l’acquisition de tout équipement médico-technique lourd à l’autorisation du Conseil d’Etat. L’accord préalable de l’Etat serait nécessaire même si l’acquisition est effectuée au moyen de fonds privés (institut d’imagerie, groupe médical, cabinet de groupe, clinique privée, etc.).

Une telle procédure constituerait indéniablement un frein à l’innovation et à l’esprit entrepreneurial des nombreuses structures médicales qui œuvrent à Genève et qui constituent un pôle d’excellence pour notre canton.

Elle péjorerait par ailleurs l’accès aux soins, notamment en accroissant les délais d’attente pour un examen radiologique ou un traitement radiothérapique, et en restreignant le choix du médecin prescripteur.

Cela étant, les effets négatifs du projet de loi dont il est question ne se limiteraient pas à ces deux seuls aspects.

Le texte adopté par le Grand-Conseil limite indéniablement la liberté de commerce. Sur quelle base l’Etat peut-il empêcher un groupe médical, ou un institut d’imagerie qui disposerait des fonds nécessaires, d’acquérir un nouvel équipement qui répondrait au plus près des besoins des patients?

Ce projet fausse par ailleurs le principe de libre concurrence. Comment deux «entités» peuvent concourir équitablement sur le marché si l’une d’entre elles bénéficie d’un équipement de dernière génération qui aurait été refusé, par l’Etat, à l’autre?

Le projet de Loi relatif aux équipements médico-techniques lourds s’inscrit dans une démarche plus générale entreprise par le Conseil d’Etat, consistant à «rationaliser les soins». Ces derniers mois, nous avons déjà assisté à des actes interventionnistes de l’Etat en matière de planification hospitalière; vaccination en pharmacie; délégation psychiatrique; etc.

Aussi, ce ne sont pas que les radiologues qui sont concernés par la problématique dont il est question, mais l’ensemble des spécialités.

C’est la raison pour laquelle le Conseil de l’AMGe est d’avis qu’il appartient à notre association d’intervenir, ne serait-ce que pour rappeler au gouvernement cantonal que les médecins doivent demeurer des interlocuteurs privilégiés.

Pour ce faire, l’AMGe souhaiterait récolter d’ici au 18 décembre 2019, dernier délai, 5294 signatures, ce qui soumettrait le projet de loi dont il est question à référendum.

Nous n’avons que quelques jours.

Un éventuel référendum permettrait d’initier des discussions avec le Conseil d’Etat qui ne semble pas enclin à associer les médecins au processus décisionnel.

Il est nécessaire qu’il y ait un vrai débat et que les décisions importantes, ayant des conséquences irréversibles pour notre système de santé, ne soient pas prises par une minorité, dans la confidentialité.

Le référendum donnerait également la possibilité à l’AMGe de participer à l’élaboration du règlement d’application que le Canton devra élaborer subséquemment. Ce document est fondamental puisqu’il contiendra notamment les conditions permettant ou non l’acquisition de nouveaux équipements médico-techniques lourds.

Enfin, il consentirait au peuple (soit aux patients) d’approuver ou non la décision du Grand Conseil.

Compte-tenu du laps de temps court qui nous est imparti pour récolter les signatures, je fais appel à la solidarité de chacun d’entre vous.

Dans son édito de La Lettre de l’AMGe» de novembre dernier, notre président, le Dr Michel Matter, invitait tous les membres à resserrer les rangs, prévoyant que la mobilisation de chacun serait certainement nécessaire en 2020.

Dès lors, l’occasion nous est donnée de montrer que les médecins sont capables de se mobiliser si la cause le mérite (l’AMGe compte environ 3200 membres. Nous avons besoin de 5294 signatures!). Atteindre le nombre de signatures nécessaire pour requérir un référendum serait un signal fort délivré par les médecins aux institutions qui gouvernent les professions médicales.

Téléchargez et imprimez le document permettant la récolte de signatures. 

J’attire votre attention sur le fait que seules les personnes pouvant voter sur le territoire cantonal peuvent le signer.

Les signatures doivent être apposées personnellement par le signataire. Seules les signatures originales seront prises en considération (les documents faxés ou scannés ne sont pas valables), à déposer ou retourner d’ici au 18 décembre au secrétariat de l’AMGe, rue Micheli-du-Crest 12, 1205 Genève.

Je vous remercie d’ores et déjà pour votre diligence et reste naturellement à votre disposition pour tout complément d’informations.

Antonio Pizzoferrato
Secrétaire Général

De belles fêtes (éditorial de La Lettre de l’AMGe de décembre 2019)

Les fêtes de fin d’année approchent et avec elles des perspectives de joie et de bonheur. C’est aussi le moment de remercier l’ensemble des médecins et tous les professionnels de la santé qui œuvrent à longueur d’année à la haute qualité de prise en charge que nous fournissons à la population. On l’oublie souvent, mais la Suisse reste première au niveau international en terme d’accès aux soins. Cela pourrait être remis en question dès 2020 en cas d’acceptation par le Parlement du budget global proposé par le Conseil fédéral. Prôner le rationnement des soins en imposant une enveloppe budgétaire fermée pour réduire les coûts de la santé entraînera pour les plus faibles et les plus fragiles de la société des délais d’attente augmentés, des retards de diagnostics et une médecine à deux vitesses comme cela se voit dans les pays qui ont basé leur système de santé sur ce modèle. (suite…)

Santé et argent: du cœur ou des chiffres?

  Lundi 25 février, 2019

La question la plus brûlante en santé publique n’est pas celle de la médecine personnalisée.

(suite…)

Les Saturnales ont besoin de vous!

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Les Saturnales?

Souvenez-vous-en! L’association des étudiants de 3ème année de la Faculté de Médecine de Genève, qui depuis 1898, organise de célèbres soirées de gala. À l’origine réservées aux étudiants en médecine, elles sont aujourd’hui ouvertes à tous les étudiants du canton et revêtent une vocation charitable. En effet, le véritable enjeu de cette entreprise consiste à soutenir des associations caritatives.

Une rétrospective de 120 ans de festivités

120 ans se sont écoulés depuis la première édition des Saturnales : 120 ans de vie étudiante et de tradition, mais aussi et surtout d’aide pour des projets caritatifs à travers le monde. Cela se fête! A l’occasion de cet anniversaire, retracer l’histoire de cet événement s’impose.

L’association assemblera donc une exposition rétrospective sur son histoire présentant d’anciennes affiches, photos, vidéos et anecdotes. Elle se déroulera au début de la période hivernale à venir au Centre Médical Universitaire. (suite…)

Cher Président, cher Pierre-Alain (édito de La Lettre de l’AMGe d’avril 2018)

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Tu nous as quittés le samedi 24 mars. Ton courage et ta volonté pendant ces derniers mois auront été à la taille de ta stature et de ta personnalité. Tu as rejoint les étoiles et le ciel bleu que tu aimais contempler depuis la cabine de ton avion. Une passion qui te permettait de survoler les Alpes pour aller dans un Tessin méridional, ensoleillé, coloré et soudain proche par les airs.

Parfois les mots s’écrivent au pluriel comme le mot Président, poste que tu as souvent occupé au cours des dernières années: Président des radiologues genevois, puis de l’Association des Médecins du canton de Genève de 2006 à 2013 et de la Société médicale de Suisse romande. Tu auras su faire de nous des êtres meilleurs, tournés vers le monde mais aussi soucieux du bien commun et des plus faibles.

Romand avant tout, tu auras su créer des ponts entre les différentes régions linguistiques de notre pays avec patience et pédagogie. Tu étais partout à l’aise, prêt à «faire schmolitz» ou t’asseoir à une Stammtisch. Nous te devons beaucoup. Des voies se sont ouvertes grâce à ta détermination. Te voir œuvrer lors de l’Assemblée des délégués de la FMH était un plaisir tant tu étais LA personne qui permettait à chacun de se retrouver en communion d’idées. Souvent assis à tes côtés lors des Chambres médicales de la FMH, j’ai pu mesurer ton art de la politique et voir des majorités se créer grâce à l’élément fédérateur et commun que tu savais exprimer. Parfois, les coups de colère étaient là pour rappeler l’homme de conviction que tu étais. Et tes coups de cœur, comme pour la Revue médicale suisse et son équipe, un vrai combat!

Tu aimais la transparence, alors l’opacité récurrente des assureurs-maladie t’insupportait. Tes combats ont été nombreux et chacun était fier de pouvoir t’accompagner et porter tes idées. Cette Initiative de séparation entre l’assurance de base et les assurances complémentaires, entre la solidarité et le business comme tu disais, nous la porterons, sans relâche, par la conviction que tu nous as transmise durant ces nombreuses années de parcours ensemble.

Comment ne pas partager les vœux que tu as envoyé pour 2018 à l’ensemble des Présidents cantonaux de la SMSR à propos de la photographie officielle du Conseil fédéral tant ils reflètent ta personnalité et ton regard sur notre monde: «N’est-ce pas magnifique, ce grand parc d’attraction où tout tourne à merveille? Vive la Suisse des livres d’images! Il n’y a que des personnages souriants et heureux, pas de pauvres diables, de malades, et d’éclopés, pas d’hôpitaux ni d’assureurs-maladie. Et puis, pas l’ombre d’un migrant, d’un djihadiste ou d’un chômeur. Ca me plaît bien, ce côté ludique, mais quelle place avons-nous dans ce parc, sinon pour nous y amuser? Ce matin, il en sera fini des bulles pétillantes et des paillettes. Après la gueule de bois, il faudra bien se remettre au travail.» Tu aimais le verbe et tes éditoriaux sont restés dans les mémoires pour ta façon de conter et de raconter. Ton humanisme était communicatif.

Nos pensées vont à ton épouse, tes enfants, tes petits-enfants et ta famille dont tu étais si fier. Le Conseil de l’AMGe et son bureau, ainsi que l’ensemble des membres de l’Association des Médecins du canton de Genève leur expriment leurs plus sincères condoléances et leurs messages de sympathie et d’amitié profonde.

Merci à toi.

Michel Matter

Consultation pour la prise en charge et le diagnostic des dyslipidémies

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Les HUG ouvrent une consultation des lipides les vendredis après-midis une semaine sur deux.
Lire le courrier des HUG …

Brillante élection de notre Président au Comité central de la FMH

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Par la présente, l’AMGe a le plaisir de vous informer que les 200 délégués de la Chambre médicale de la FMH réunis à Bienne ont élu au Comité central de la FMH le Dr Michel Matter, président de l’AMGe, pour succéder au Dr Remo Osterwalder.
Lire le communiqué de presse de la FMH …

Le médecin dans la société du futur

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

A l’occasion des 125 ans de l’Association des médecins du canton de Genève que nous organisons avec la Revue Médicale Suisse

Lire la suite …

Membres de l’AMGe : signez la pétition

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

Je soutiens la pétition “Les médecins genevois en faveur de la pratique quotidienne du vélo”
Lire la suite …

Recherche de mentors et d’experts pour l’examen fédéral des futures coordinatrices en médecine ambulatoire de la Suisse romande

Cet article a plus d'un an, les informations pourraient être perimées. Merci d'en tenir compte.

30 candidates de la Suisse romande suivent actuellement la formation pour devenir nos futures coordinatrices en médecine ambulatoire !
Lire la suite …